VENDRE POUR FAIRE CONSTRUIRE, QUELQUES ÉTAPES À SUIVRE

Attirés par les avantages de la construction, des propriétaires d’un logement font parfois le choix de vendre pour acheter dans le neuf. Si ce genre d’opérations est courant, il demande en revanche du temps et peut nécessiter la signature d’un prêt immobilier spécifique. Voici quelques conseils pour bien préparer sa revente et faire construire dans les meilleures conditions.

Trouver le bon timing pour revendre son logement et acheter dans le neuf

D’une manière générale, les propriétaires d’un bien qui souhaitent le revendre pour se lancer dans un projet de construction doivent bien étudier le temps nécessaire pour chaque étape. Il peut, en effet, être difficile de faire coïncider la mise en vente, la rencontre avec des acheteurs potentiels ainsi que l’identification du terrain et la mise en chantier du nouveau projet.

Quand on sait qu’une maison neuve nécessite une période de construction comprise entre 8 et 18 mois en moyenne, on comprend l’importance de bien planifier son projet. Il peut en effet se passer plusieurs mois entre la conception, le permis de construire et le début des travaux.

Qui plus est, il est possible que le projet de revente ait été surévalué ou que la cession soit négociée à un prix inférieur aux prévisions. Cette situation peut nuire à la demande de financement et au dossier de prêt immobilier nécessaire à la construction.

Pour ces raisons, les spécialistes recommandent souvent de débuter la mise en chantier avant de mettre en vente le bien. Un calendrier qui permet d’éviter les logements temporaires et les dépenses superflues et imprévues. Si besoin, le vendeur peut toutefois demander au nouveau propriétaire un différé de jouissance du bien et rester dans les lieux moyennant une compensation mensuelle.

Crédit immobilier : le prêt-relais et le prêt jumelé pour les projets d’achat-revente

Souvent, lorsqu’un propriétaire choisi de vendre un bien pour en acheter un autre ou faire construire, un prêt immobilier classique ne suffit pas ou s’avère peu adapté.

Dans ces conditions, le prêt-relais ou prêt achat-revente offre la possibilité aux ménages de financer l’achat de leur nouvelle maison avant même d’avoir revendu leur logement actuel. Il s’agit d’un crédit accordé pour une durée de 12 à 24 mois, temps généralement nécessaire à la revente mais, également à l’achat ou à la construction d’un nouveau logement. En pratique, la vente du premier bien permet donc de rembourser le prêt-relais. Attention toutefois, pour se prémunir contre une vente inférieure au prix estimé, les banques ne prêtent généralement pas une somme équivalente au bien mis en vente. Qui plus est, si le capital est remboursé plus tard, l’emprunteur doit, dès la signature du crédit, commencer à rembourser la prime d’assurance qui peut être complétée par les intérêts.

Si la revente du bien ne suffit pas à financer le projet de construction, l’emprunteur peut compléter son projet de financement par un crédit jumelé. Il s’agit d’un prêt complémentaire dont le montant est égal à la différence entre le prix de la construction et le prêt-relais.