Le prêt à taux fixe

C’est la formule préférée des Français, offrant la sécurité et la souplesse avec l’option modulable. La durée maximale du prêt immobilier à taux fixe est de 30 ans. Il est possible dans certains cas d’obtenir un financement total (comprenant les frais de notaires).

Le taux du prêt est fixé à la signature du contrat de prêt et ne variera pas, sauf si vous renégociez votre crédit ou si vous le remboursez par anticipation.

L’avantage principal du taux fixe est sa sécurité. Vous connaissez dès le départ le montant de vos mensualités et le coût total du crédit et, quelle que soit l’évolution du marché, le taux et la durée d’emprunt ne varieront pas (sauf si vous choisissez un prêt modulable).
Vous pouvez alors gérer votre budget de façon plus efficace.

Le taux du prêt immobilier varie en fonction de :

– La durée du prêt.

Plus la durée du prêt est longue, et plus le taux sera élevé. Actuellement, la différence entre les taux de durées longues (30 ans) et les taux de durées courtes (10 ans) est d’environ 1%.

-L’apport personnel

L’apport personnel peut faire varier le taux d’environ 0.10% à 0.20%. Pour bénéficier d’un bon taux fixe, il est surtout préférable de disposer de l’apport suffisant pour financer les frais de notaire.

-La zone géographique

Compte tenu de la structure régionalisée des banques, il peut y avoir de légères différences entre deux régions.

-Votre profil personnel

L’âge, la profession, les revenus etc… sont des variables pouvant intervenir dans le calcul du taux fixe.