Saphir financements

CRÉDIT IMMOBILIER : EMPRUNTER À 1% (OU MOINS), C’EST POSSIBLE !

Depuis quelques mois, les négociations autour de 1% se multiplient.

L’heure est toujours aux soldes sur le front du crédit immobilier. Et pas qu’à moitié. Les prêts négociés autour de 1% se multiplient depuis quelques mois. Exceptionnel au regard d’une inflation qui avoisine les 2%… Après un début d’année atone, les banques, en retard sur leurs objectifs annuels, redoublent d’efforts pour appâter le chaland.

Les très bons clients, disposant de solides revenus et d’apports conséquents, sont évidemment, les premiers servis. Ainsi, à Nantes, un couple de primo-accédants de 35 ans disposant de revenus de 5.500 euros net par mois et de 60% d’apport a pu décrocher un taux de 0,65% sur 15 ans.

Fait notable, certains acheteurs, présentant beaucoup de moins garanties, décrochent aussi le gros lot. A Lorient, un couple – un militaire et une vendeuse – avec 3.000 euros de revenus mensuels, et sans apport significatif, a ainsi obtenu un taux à 0,98% sur 15 ans. Même constat sur 20 ans, où un couple de professeurs primo-accédants de 32 ans situé à Laval, disposant de 5.400 euros de revenus mensuels, sans aucun apport, vient d’arracher un taux canon de 1%.

Au-delà de ces taux négociés, certaines banques affichent aussi du 1% (ou moins) directement dans leurs grilles tarifaires. Si vous n’obtenez pas de telles promos, rassurez-vous, les taux moyens restent globalement très bas : comptez actuellement 1,30% sur 15 ans, 1,50% sur 20 ans et 1,70% sur 25 ans.